Posté le 16/12/2021

Ouverture de l’Institut de Cancérologie Médicale du CHANGE, un équilibre entre proximité, innovation et soins de recours

 

Le lundi 13 décembre 2021, le nouvel Institut de Cancérologie du CHANGE a accueilli ses premiers patients, dans un lieu dont la vocation est d’offrir une prise en charge d’excellence aux personnes souffrant d’un cancer.

 

L’ouverture d’un Institut de Cancérologie d’excellence

Ce nouvel Institut a été conçu avec l’ambition d’accroître l’offre de soins en cancérologie pour la population du territoire tout en repensant l’organisation des prises en charge autour du parcours patient. Il permet également de regrouper et développer les synergies entre l’ensemble des praticiens formés et engagés dans la prise en charge des cancers : oncologues médicaux, hématologues, spécialistes d’organes, soins de support.  

Ainsi, les consultations d’hématologie, d’oncologie et d’onco-dermatologie se dérouleront sur un plateau unique de consultations situé au rez-de-chaussée, à proximité des professionnels en charge des soins de support (douleur, nutrition…)

 

En hôpital de jour, dont le capacitaire évolue de 17 à 26 places dans un premier temps pour atteindre progressivement 33 places, les patients auront accès aux dernières avancées médicales en cancérologie avec l’utilisation de chimiothérapies conventionnelles mais également de thérapies ciblées ou encore d’immunothérapies tout en essayant de développer l’utilisation des thérapies anticancéreuses orales et l’accès à la recherche clinique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les thérapies de pointe développées dans l’institut, la radiothérapie, dans le cadre d’un GCS avec la Clinique VIVALTO, occupera une place prépondérante puisque 3 de ses 4 bunkers accueilleront dès le 12 janvier 2022 trois accélérateurs de particules de dernière génération, permettant notamment de dédier une machine à la radiothérapie en condition stéréotaxique et la radiochirurgie intra et extra-crânienne.  L’utilisation du système de repositionnement surfacique permettra de réaliser des techniques de radiothérapie guidée grâce à la réalité virtuelle augmentée, par la respiration notamment dans le cadre des cancers broncho-pulmonaires ou encore pour la préservation du cœur lors de l’irradiation d’un sein gauche (traitement en inspiration bloquée). Grâce à cet investissement dans des équipements de pointe, le nombre de prises en charge de patients pourra fortement augmenter, avec une cible de 30 500 séances à l’ouverture, représentant entre 1 300 et 1 500 nouveaux patients par an.

 

L’Institut de Cancérologie Médicale héberge une nouvelle Unité de Reconstitution des Cytostatiques (fabrication des chimiothérapies) avec six isolateurs affectés à la production des injectables nécessaires au traitement des patients mais aussi aux essais cliniques. Les équipes du Centre de Recherche Clinique qui travaillent sur la recherche en cancérologie sont également localisées au cœur de l’Institut, au plus près des équipes médicales et des patients pris en charge, ainsi que le réseau 3C Haute Savoie.

 

Un rayonnement territorial et une collaboration avec tous les professionnels impliqués dans la cancérologie en Haute-Savoie

 

L’offre de soins de l’institut de Cancérologie médicale s’adresse à la population de la Haute-Savoie, du Pays de Gex, du Pays de Bellegarde et du bassin d’Oyonnax (environ 980 000 habitants). Ses professionnels s’inscrivent dans une démarche collaborative avec les autres partenaires publics, privés ou libéraux qui interviennent dans la prise en charge des patients atteints de cancer.

L’ouverture de ce nouvel Institut de Cancérologie Médicale en Haute Savoie, permettra à l’ensemble des partenaires du département et du territoire mais surtout à leurs patient(e)s, d’accéder à des prises en charge de recours et de proximité : un réel gain en qualité de vie pour les patients !

 

 

La cancérologie au Centre Hospitalier Annecy Genevois

La cancérologie au CHANGE est coordonnée par le pôle de cancérologie. Le CHANGE propose une prise en charge complète en médecine, chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie ainsi que l’accès à des techniques médicales innovantes.

Pour mémoire, le CHANGE est autorisé pour la chimiothérapie, la chirurgie des cancers (pathologies mammaires, digestives, urologiques, thoraciques, gynécologiques, ORL et maxillo-faciales), la radiothérapie, pour les traitements médicaux du cancer (pathologies digestives, pneumologiques, dermatologiques, hématologiques). Il est reconnu comme site associé en chimiothérapie dans le cadre du réseau hémato-oncologie pédiatrique de Rhône-Alpes.

Les équipements de radiothérapie du CHANGE : acquisition de deux accélérateurs HALCYON de Varian et upgrade de l’accélérateur TRUBEAM.